Mener un projet CRM pour garantir un suivi efficace de la relation client

Si vous vous interrogez sur la stratégie à adopter pour améliorer votre business, vous savez sans doute qu’un tel objectif reste conditionné par une relation client efficace. Actuellement, Le CRM (Customer Relationship Management) s’est révélé comme l’un des outils les plus performants pour gérer et mieux comprendre les besoins d’une clientèle. Mais un tel aboutissement ne sera possible que si vous adoptez un projet CRM adapté aux ambitions de votre entreprise.

Mener un projet CRM pour garantir un suivi efficace de la relation client

Les enjeux d’un projet CRM

Selon une source fiable, l’utilisation du CRM amplifierait de 29 % les chiffres de ventes d’une entreprise commerciale. C’est un outil informatique conçu dans le but de permettre aux entreprises de se faciliter la tâche dans la gestion de leur équipe et d’avoir un suivi efficace des comportements et besoins des clients. Pour ce faire, il est doté de nombreuses fonctionnalités permettant de gérer un gros volume de data clients. Le CRM optimise, notamment la sauvegarde et l’exploitation de l’ensemble des informations liées aux prospects ou clients en facilitant le suivi et l’enregistrement des communications (email, communication téléphonique…) entre ces derniers et le service client.

Il ne faut pas perdre de vue l’importance de ces actions, d’autant plus qu’elles permettent de mieux se familiariser aux exigences de ses clients et de pouvoir y répondre à travers une stratégie marketing adaptée. Cependant, il faut surtout personnaliser son CRM en fonction de sa stratégie commerciale pour mieux l’exploiter. C’est la raison pour laquelle, il devient nécessaire d’avoir un cahier de charges CRM pour y inscrire tous les détails relatifs à votre projet.

L’utilité d’un cahier de charge

Réaliser un projet CRM relève d’une tâche compliquée. C’est un véritable parcours de combattant qui mérite d’être traité de fond en comble avec tous les détails nécessaires. D’autant plus que ce projet demande parfois de gros investissements, il vaut mieux avoir les idées claires pour le mener à bien. C’est pour cela qu’il est important de recourir à un cahier de charge CRM.

Il s’agit d’un document dans lequel vous allez inscrire les spécificités de votre projet avant de les transmettre au consultant CRM ou intégrateur CRM à qui vous souhaitez confier la réalisation. Dans cette perspective, Ateja propose un modèle de cahier des charges à télécharger sur son site gratuitement. Ateja est également un intégrateur CRM capable de vous fournir ce logiciel, de vous accompagner dans son paramétrage et surtout dans le développement et la formation de ses utilisateurs au sein de votre société.

Comment rédiger un cahier de charge pour son CRM ?

Avant de vous lancer dans la mise en œuvre d’un CRM, la première étape consiste à rédiger un cahier de charge. Les premières informations à mentionner dans ce document doivent concerner votre société. Ceci implique qu’il faut commencer par renseigner sur votre secteur d’activité, le nombre de salariés dont vous disposez, la localisation du siège social de votre entreprise, les produits ou services que vous proposez au public, vos différents établissements…

L’étape suivante consiste à informer sur les spécificités actuelles de votre relation client, les difficultés rencontrées et les outils de gestions que vous disposez au moment de remplir le document. Inscrivez également dans votre cahier de charge le nombre de prospects et clients que vous gérez quotidiennement ainsi que leur statut. Notez les objectifs visés par votre projet, le fonctionnement de votre entreprise, les différents utilisateurs destinés à piloter le CRM en interne, la solution que vous désirez pour votre secteur d’activité, les fonctionnalités que vous attendez pour votre CRM…